Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 14:25

cover GENRE :

     Fantasy

 

  EDITION :

    Editions du Petit Caveau - 2012 - 400 pages

    Existe aussi en numérique

 

  RESUME :

   Je m’appelle Jeïs…
J’étais une adolescente insouciante, une jeune fille comme tant d’autres au sein de mon peuple, les Loupbrousses. Étais-je heureuse ? Pas vraiment. J’offrais cette sensation à ma mère, Miléline. Une femme singulière, physique antagoniste avec ce peuple du nord qui s’en méfiait.
Et un jour tout bascula … La mort s’abattit sur mon village, tuant les miens, me laissant seule et perdue. Mais finalement, seule, ne l’ai-je pas toujours été ? La fuite m’a poussé dans les bras des Lupios, puis dans ceux d’Astinjal et de Backlüs, deux êtres sombres au comportement troublant. Des alliés dont personne ne voudrait. Et pourtant, c’est avec eux que je vais m’attacher à dévoiler mon passé des plus obscurs … Grave erreur … Certaines vérités ne sont pas bonnes à déterrer … Et de cette fange, je vais renaître … différente ... moins naïve … dangereuse … Je m’appelle Jeïs et j’étais une adolescente insouciante … c’était avant …

 

INFORMATION IMPORTANTE :
 Cette version numérique est la nouvelle produite le 13 septembre 2012 dans laquelle sont corrigées nombre d'erreurs. Elle est télechargeable gratuitement sur le site pour ceux qui auraient eu la version précedente.

MON AVIS :
 
Il y a quelques temps les éditions du Petit Caveau lançait une nouvelle opération Croc’ebook et proposait ce titre de fantasy. J’ai proposé ma candidature car la 4ème de couverture me plaisait bien, en espérant de pas faire d’erreur, n’aimant pas particulièrement ce genre littéraire. Et, contre toute attente, j’ai bien aimé ce roman, je ne me suis nullement ennuyée pendant tout le livre et jamais je n’ai soufflé de désespoir en me répétant que c’était de la fantasy.

  Dès le début, nous faisons la connaissance de Jeïs, jeune fille en fuite suite à l’attaque de son village, poursuivie par des loups. Nous apprenons son histoire grâce à des flashbacks, histoire pas forcément heureuse entre la disparition de sa sœur, le rejet de sa mère de la part des autres villageois et l’attaque de son village par un clan adverse.

  Ensuite le livre se découpe en 3 parties. Dans la 1ère, Jeïs vit avec les Lupious avec lesquels elle va apprendre qui elle est et parfaire son apprentissage. Dans la deuxième, Jeïs voyage en compagnie de 2 êtres étranges et mystérieux : Astinjal et Backlus qui se dévoilent à nous au fil des pages sans que Jeïs en connaisse autant que nous à un moment donné. Dans la 3ème partie, Jeïs apprendra beaucoup sur elle et ses origines. Cette partie est aussi celle où se dévoilent pas mal de secrets et où certaines choses dites avant deviennent plus clairs pour nous lecteurs.
  Au milieu de ces 3 parties où nous suivons Jeïs dans sa quête de la vérité, s’intercalent des chapitres où apparait un certain maître des ténèbres qui cherche à mettre la main sur Jeïs pour on ne sait qu’elle raison.

 
Au niveau des personnages, ils sont tous bien décrits et se dévoilent petit à petit. Pour certains, nous allons de surprise en surprise et j’ai trouvé ça excellent. J’ai aimé le personnage de Jeïs, non épargnée par la vie mais qui se bat pour savoir et qui se donne à fond pour son peuple. Naïve au début, elle gagne en force de caractère pour notre plus grand plaisir. Astinjal est pas mal aussi dans son genre, très mystérieuse. Par contre, d’emblée, je n’ai pas senti Backlus, le beau gosse qui avait quelque chose à cacher.

 
Le style de l’auteur est agréable malgré un début difficile avec les phrases sans verbe, les phrases qui restent en suspens et les réflexions internes de Jeïs. Mais une fois que l’on est dedans, c’est fluide et les pages se tournent toutes seules. J’ai apprécié le mélange de langage familier, surtout dans les dialogues, et de langage soutenu avec l’emploi de mot rarement utilisé dans la littérature de maintenant.

 
En résumé, j’ai apprécié cette lecture aussi bien pour l’histoire qui est une quête de la vérité que pour la diversité de personnages que l’on peut y rencontrer. Et la fin, je ne m’y attendais pas, bien que j’avais certains soupçons sur certaines secrets et  je l’ai trouvé magique et bien approprié pour clôturer cette histoire.

 
En conclusion, je remercie mr Jean Vigne et les Editions du petit caveau pour m’avoir à travers ce roman permise de me réconcilier avec la littérature fantasy.

  Ce livre a été lu dans le cadre de l'opération Croc'ebook organisé par les Editions du Petit Caveau que je remercie vivement et dans le cadre du challenge
critiquesABC2013

02/26

Repost 0
Published by les-lectures-de-didinebzh29 - dans Fantasy - Mes avis
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 15:35

Beyonders, 01, vers l'autre monde

 GENRE :

    Fantaisy

 

 EDITEUR :

     Edtions Nathan - 2012 - 548 pages

 

 RESUME :

    Jason aurait pu être un garçon comme les autres mais il se retrouve accidentellement projeté à Lyrian, un empire soumis au règne cruel du sorcier Maldor. Il comprend très vite, que la seule façon de rentrer chez lui est de renverser ce terrible despote grâce à un mot magique. Le voilà désormais face à son incroyable destin : être le héros qui devra sauver ce monde en péril !


MON AVIS
:

  Tout d’abord, je tiens à remercier Karine du Club de Lecture et les éditions Nathan de m’avoir permis de découvrir ce 1er tome de la trilogie Beyonders.

 

  Ce tome est paru le 5 avril 2012, le 2ème arrivera chez nos libraires en fin d’année et le 3ème en avril 2013.

 

  Nous suivons les aventures de Jason, jeune garçon de 13 ans, qui se retrouve d’une manière plutôt très originale et inédite à Lyrian, un autre monde que le notre où sorcellerie, magie et êtres fantastiques sont courants. Ce monde se trouve dirigé par Maldor, un sorcier maléfique qui règne par la peur qu’il instaure. Dans ce nouveau monde, Jason rencontre Rachel, jeune fille de son âge qui s’est aussi retrouvé par hasard à Lyrian. Afin de pouvoir retourner chez eux, Jason et Rachel vont faire alliance dans la quête du Mot. Alors les voilà parti dans une série d’aventures qui va leur permettre de rencontrer des personnages plus originaux les uns que les autres.

 

  Ce livre est de la pure fantaisy jeunesse, genre dans lequel Brandon Mull excelle apparemment (n’ayant pas lu d’autres livres de cet auteur, je dis cela en me basant sur les avis que j’ai pu lire sur Fablehaven).

 

  Si j’avais lu ce livre pendant ma jeunesse, j’aurais surement plus apprécié et mis moins de temps pour lire les 548 pages de ce volume. Mais, je n’ai plus 13 ans (malheureusement pour moi !!!), donc il m’a fallu un certain temps (3 semaines *pars se cacher*) pour arriver au bout de ce petit pavé car je n’arrivais pas à accrocher.

  Pourquoi ?

  Pourtant l’univers inventé par l’auteur est splendide et les personnages secondaires sont très intéressants (surtout les détachables et les hommes-graines). Les paysages sont superbement décrits afin que l’on puisse se les imaginer sans que cela devienne rébarbatif.

  Par contre, Jason et Rachel sont fades et pas assez approfondi. Ils leur arrivent une chose peu banale mais cela ne semble pas leur poser plus de questionnement que cela.

  Tout au long de l’histoire, j’ai eu l’impression d’avoir une manette de console de jeu dans les mains et non un livre. En effet, j’ai eu la sensation d’être devant ma télé et de jouer à un jeu d’aventure linéaire dans lequel on suit une aventure avec quelques énigmes à résoudre pour pouvoir avancer, avec quelques épreuves à surmonter et avec quelques monstres à combattre. Et cette sensation ne m’a pas quitté pendant les 3/4 du livre.

  Il n’y a que pendant le dernier quart du livre que j’ai moins ressenti le fait que cela soit très linéaire et la fin a réussi à me surprendre quand même bien que je me doutais de la réussite d’une certaine chose. (Je n’en dis pas plus pour ne pas trop en dévoiler).

  J’ai trouvé aussi que tout était trop facile pour Jason et Rachel : un problème = une solution immédiate.

 

  A propos du style, l’auteur a une écriture fluide et facile à lire. Par contre, je trouve que les chapitres sont un peu longs sans trop de coupures qui peuvent permettre de s’arrêter au milieu.

 

  En bref, l’histoire est originale et linéaire. Ce livre serait plus adapté à mon fils de 13 ans qu’à moi (s’il lisait !!!).

 

  Cet avis n’engage que moi, une maman de 40 ans, qui vient de lire de la fantaisy jeunesse pensant qu’elle accrocherait plus que cela vu qu’elle adore les films fantaisy et leurs décors fantastiques.

AMAZON

Repost 0
Published by les-lectures-de-didinebzh29 - dans Fantasy - Mes avis
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 22:48

Witch & Wizard Les rebelles du nouvel ordre tome 1
GENRE :

  Fantasy

 

EDITION :

  Editions Hachette (Blackmoon) - 2012 - grand format - 360 pages - 13€90 (commander sur AMAZON)

  A partir de 11 ans

 

RESUME :

  Le jeune Whit et sa soeur Wisty mènent une vie ordinaire dans une petite ville des États-Unis jusqu’au jour où des policiers surgissent chez eux en pleine nuit, sur ordre du chef du parti du Nouvel Ordre. Arrachés à leurs parents, ils sont accusés de sorcellerie et condamnés à mourir le jour de leurs 18 ans. N’ayant jamais eu conscience d’avoir de quelconques pouvoirs, leur incompréhension est d’abord totale. Peu à peu, ils découvrent qu’ils sont destinés à une existence hors du commun. Mais déjà l’anniversaire - et l’exécution - de Whit approchent, et les adolescents doivent trouver sans tarder comment s’échapper...

 

MON AVIS :

  Je remercie, tout d'abord, NewsBook et les Editions Hachette (Blackmoon) pour ce partenariat.

Mon avis sur ce livre sera très mitigé.

 

LES POINTS POSITIFS :

 J’ai bien aimé l’histoire. Les auteurs nous invitent à entrer dans un univers au 21ème siècle où un homme, Le Seul L’Unique, a pris le pouvoir et instaure un gouvernement complètement totalitaire, Le Nouvel Ordre. Il assoit son pouvoir en éliminant tous ceux qui le dérangent et en enfermant les enfants. Dans ce monde, on suit Whitfort (Whit), 17 ans et Wisteria (Wisty), 15 ans, frère et sœur qui sont condamnés pour cause de sorcellerie et magie, état de fait qu’ils ignorent à ce moment-là.

 J’ai apprécié le comportement de Wisty et sa désinvolture face aux événements qui leur arrivent.

 J’ai trouvé original que le prologue ne soit pas le début, c’est ce qui m’a fait aller jusqu’à la fin pour savoir le pourquoi du prologue.

 Les chapitres sont très courts (de deux à quatre pages maximum), idéal quand on a que de très moments pour lire. Au moins, on ne s’arrête pas au milieu d’un chapitre (je n’aime pas ça) et le livre se lit vite.

 

LES ENTRE-DEUX :

 J’ai moins aimé le personnage de Whit, trop gamin dans son comportement pour quelqu’un de presque 18 ans.

 Les personnages secondaires sont trop caricaturés. Exemple : la Matronne ressemble à une méchante sorcière avec son nez crochu et son gros grain de beauté sur le menton.

 

LES POINTS NEGATIFS :

 Je n’ai pas apprécié du tout que la narration se fasse à deux voix soit celle de Wisty, soit celle de Whit, sans réelle alternance (il y a quatre chapitres avec Wisty et d’un seul coup un chapitre avec Whit). En effet, il n’y a aucune différence de langage entre le frère et la sœur. Heureusement que le nom de celui qui parle est marqué au début de chaque chapitre, sinon j’aurai été complètement perdue tout au long du livre, surtout que le frère et la sœur sont dans le même endroit la plupart du temps. La narration à deux voix était clair que quand Whit se trouvait en dehors de la prison et Wisty dedans : 2 voix, 2 endroits, 2 personnages donc plus facile de s’y retrouver.

 J’ai été aussi gênée par les surnoms des 2 personnages principaux qui se ressemblent de trop, ce qui n’améliore pas du tout le suivi de la narration.

 J’ai parfois eu l’impression aussi que les événements manquaient d’enchainement, surtout vers la fin où d’un chapitre à l’autre on change complètement d’endroits sans trop savoir pourquoi. J’ai eu la sensation que les auteurs avaient été trop vite pour vite finir.

 

 Ce livre est le premier tome d’une trilogie

 

EN CONCLUSION,
 Je n’ai que moyennement apprécié cette lecture. L’histoire est sympa, elle se lit vite mais elle aurait gagné en clarté et en limpidité en étant narré à la troisième personne.
 Les 2 personnages principaux ne sont pas assez distincts et les secondaires trop caricaturés.

 Pour moi, lire la suite ne sera pas une priorité, bien que la fin incite à continuer pour savoir.

Logo-News-Book-150x39.png

 interview-collection-black-moon-hachette-jeun-L-1.png

Repost 0
Published by les-lectures-de-didinebzh29 - dans Fantasy - Mes avis
commenter cet article

Présentation

  • : Les lectures de Didinebzh29
  • Les lectures de Didinebzh29
  • : j'ai une passion, la lecture. j'ai donc envie de la partager avec vous par l'intermédiaire de ce blog
  • Contact

Vous voulez acheter sur Amazon.fr, passer par la boutique du blog

Lecture en cours

           

Archives

Lectures communes

* 01 mars 2013 : L.C. Club de lecture Nouvelle Tendances Janvier 2013 : Délirium de L. Olivier

* 10 mars 2013 : L.C. organisée parBouchon des bois sur Livraddict : La Sélection de Kiera Cass

* 17 mars 2013 : L.C. organisée par Flo Tousleslivres sur Livraddict: Enfants de la paranoïa de Trevor Shane

* 15 avril 2013 : L.C. organisée par Petite Fleur sur Livraddict : Le chuchoteur de Donato Carrisi

Mes Challenges

bitlitbadgejeunessebadge






   
sciencefictionbadgethrillerbadge
 





  
critiquesABC2013 bandedessinebadge

Vous pouvez me trouver

facebook  livraddict      clublecture  

Mes livres sur Babelio.com